La force de l'homme sur la machine

Publié le 9 Octobre 2015

Quand le raisin prend ces nuances et ces formes, les vendanges ont des charmes inouïs.

Vendanger à la main n'est pas une jolie mention sur une étiquette, c'est une façon de choyer la vigne, de prendre le meilleur. La machine, elle, secoue la vigne comme un prunier et ne fait pas dans le détail ; elle avale au passage, des baies acides, des feuilles, des escargots, des coccinelles, et ces fines araignées qui brodent à la rosée.

Même Dieu n'y reconnaît plus les siens.

La force de l'homme sur la machine

Rédigé par Balthazar

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article