Publié le 17 Janvier 2018

L'enfant terrible 2016 qui bouscule le conventionnel obtient 16/20 et se classe parmi les 100 cabernets qu'il faut avoir selon la RVF (Revue des Vins de France), laquelle fait autorité dans son domaine.

Chez Nicolas Reau les 2017 sont en chemin.

"Enlèvement Demandé" s'annonce sans détour, franc du collier, avec cette douceur féminine à l'attaque qui fait fondre les coeurs de pierre. 

"Pompois" il est toujours ample, profond ; et cette fois-ci il a cette saveur si fine de suie, vous savez quand l'été la cheminée respire cette haleine de bois ancien et de vie, ce goût si délicat qu'ont parfois les vieux alcools.

2016 en piste, 2017 en coulisse
2016 en piste, 2017 en coulisse
2016 en piste, 2017 en coulisse
2016 en piste, 2017 en coulisse
2016 en piste, 2017 en coulisse

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost0