Publié le 22 Juillet 2020

Avez-vous remarqué que les vignerons sont humbles et modestes. Il y a une raison à cela : ils ont toujours peur de se tromper. Et quand il réussissent une cuvée, je veux dire une de ces cuvées qui racontent mille histoires et qui vous font des baisers dans le cou, alors … ils ne savent pas comment ils ont fait. Allez demander à Gauguin pourquoi il a mis ce rose insolent et émouvant sur la robe de sa tahitienne ?

Voilà cet enfant terrible 2018 qui avance le bouclier bas, il offre toutes ses audaces soudain victorieuses. Elle furent naguère folles, elles en gardent le parfum. Avec une ténacité qui effare, il a serré les dents, sûr de ses émotions. Et voilà qu'il se livre. Merci l'ami. Ce vin est celui des gens libres.

Mise en bouteille à l'ancienne pour cette cuvée qui mérite tous les égards.

Mise en bouteille à l'ancienne pour cette cuvée qui mérite tous les égards.

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost0

Publié le 17 Juillet 2020

Une bonne note ( on ne s'en lasse pas)

Salué par la RVF
Salué par la RVF

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost0