Les vins romanesques de Nicolas Reau

Publié le 14 Février 2013

Les vins romanesques  de Nicolas Reau

Lu dans la presse :

C’est une aventure bien singulière qui s’écrit ici, dans le vignoble de Nicolas Reau : retour aux sources et fulgurances, puissance et douceurs dans 75 cl. Du Canada au Japon on savoure ses cuvées.

Alors que le Magazine du Monde ( numéro du 31 septembre) et Libération ( 30 novembre ) lui tressent de fraîches couronnes, Nicolas Reau va son bonhomme de chemin en Thouarsais, sans s’étourdir de ces vaillants hommages. Il fait confiance à la terre et à la vigne, il ne la brusque pas depuis des années, la cajole, lui murmure des mots mystérieux. Quand la vendange est âpre comme cette année, la vigne lui fait quand même mille grâces. Cela ne relève pas du prodige, mais d’une manière de faire. Ici à Pompois et à Sainte-Radegonde, la nature va son train. Pas de machine brutale à l’heure de la récolte mais des mains d’hommes. Pas de chimie, mais de l’alchimie. Pas de soufre dans les rouges. Dès lors l’audace est toujours payante quand elle n’est pas absurde. En vigneron attentif Nicolas Reau propose cette année un “Victoire” 2011 racé, droit, merveilleusement équilibré avec ses merveilleux parfums de cailloux et de beurre fin. Côté rouges, ses “cabernet au fond du couloir” ( dont les étiquettes furent signées Lefred-Thouron, le sont cette année par Baru et le seront l’an prochain par Vuillemin) sortent de 36 mois d’élevage en barrique neuve avec de larges épaules et une finesse troublante.

Même chose pour les “enfant terrible” amples, profonds ; cependant que le Pompois 2011 affiche une belle gueule d’ange vigoureux!

Sans substituts artificiels, nés de leur terre, de soins infinis et d’un talent sans esbroufe, ces Anjou sont authentiques. Ils ne peuvent pas être plus typés puisqu’ils sont d’ici et de nul part ailleurs.

Ph.L.

Au Clos des Treilles 19, route de Sainte-Verge, 79100 . Tel : 06.24.63.20.75.

Les vins romanesques  de Nicolas Reau
Les vins romanesques  de Nicolas Reau

Rédigé par

Repost 0
Commenter cet article

gougueule 14/02/2013 18:23

Un blog t'est enfin dédié Nicolas Reau. Et tu le mérites, tant tu es un bon camarade. Mais tout ceci n'est pas dû au hasard.
Déjà le prénom Nicolas, synonyme de vins de qualité et ce nom : Reau qui sonne comme une fin de banquet.Quel destin!
Glougueule te souhaite succès, bonheur et bonne pêche au goujon en Loire. (tu remarqueras le singulier afin de ne pas t'attirer les foudres des dieux du fleuve)

Balthazar 14/02/2013 18:24

Glougueule est notre site préféré en rouge, en blanc aussi d'ailleurs et même en rosé
Balthazar