Publié le 25 Septembre 2015

Le voilà l'indomptable qui sous ses airs de Gavroche est un chic compagnon. Un an de repos en cuve de bois, et le voilà qui s'avance dans sa pourpre royale, l'enfant plus roi que terrible.

Il est parfumé à l'iode des longs cours,

En bouche ce n'est pas ce garnement que prétend l'étiquette, il ne boude pas nos plaisirs, et avec des airs souples s'avance avec des grâces féminines. Il est déjà grand ce petit.

Des vins qui font du bien : "Enfant Terrible" 2014
Des vins qui font du bien : "Enfant Terrible" 2014

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost 0

Publié le 25 Septembre 2015

Lui aussi a réfléchi pendant un an en cuve de bois. Durant cette longue méditation il est allé chercher cette fine étoffe, ce parfum de pivoine incarnat si délicat qui témoigne des vins rares.

On le met en bouche et une fraîcheur subtile se lève et derrière viennent les beaux amers qui annoncent les grandes traversées.

Des vins qui font du bien : "Pompois 2014", la pivoine y est
Des vins qui font du bien : "Pompois 2014", la pivoine y est

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost 0

Publié le 25 Septembre 2015

Récemment mis en bouteille le Victoire 2014 est une coulée d'or ; il diffuse " une lumière qu'il n'emprunte que de lui-même " comme disent les rituels secrets. Cette luminescence fluide est celle des printemps.

Le bouquet est celui de l'acacia.

En bouche : une belle acidité, le bel équilibre des fils tendus. Ce vin ne ment pas et raconte mille histoires vraies.

Un an de cuve en bois.

Des vins qui font du bien "Victoire 2014", or fluide
Des vins qui font du bien "Victoire 2014", or fluide

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost 0

Publié le 12 Septembre 2015

Rédigé par Balthazar

Publié dans #VIDEO

Repost 0

Publié le 7 Septembre 2015

Rédigé par Balthazar

Publié dans #VIDEO

Repost 0

Publié le 7 Septembre 2015

La mise en bouteille du Victoire 2014 s'effectuera dans quelques jours, avant la grande traversée des vendanges.

C'est une splendeur des sens. Le nez est ample et bourgeois, c'est-à-dire replet avec cette cordialité de bon aloi et cette distance qu'affectent les notaires. En bouche c'est très différent, le vin est rieur. Avec le charme troublant qu'ont ces adolescentes déjà femmes.

On dira que je pousse le bouchon un peu loin, mais on ne peut pas se contenter ici de ces avis stupides( " gourmand sur le fruit" ) qui passent encore pour des vins médiocres, mais ici il s'agit de boire des histoires, d'avaler des émotions ; c'est une autre aventure n'est-ce pas.

L'enfant Terrible 2014 lui a des parfums de bois précieux, de ces bois dont on fait les instruments de musique rares. Il est fluide et souple et vous emmène loin pour peu que votre voisin fasse silence et qu'on ferme les yeux.

Victoire 2014

Victoire 2014

Enfant terrible 2014 dans le verre

Enfant terrible 2014 dans le verre

Enfant terrible 2014 sur la bouteille

Enfant terrible 2014 sur la bouteille

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost 0

Publié le 29 Août 2015

Sylvie et Nicolas le millésime qui compte

"Au fond du vin se cache une âme" (Th de Banville)
"Au fond du vin se cache une âme" (Th de Banville)
"Au fond du vin se cache une âme" (Th de Banville)

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 23 Juillet 2015

Rédigé par Balthazar

Publié dans #VIDEO

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2015

Il y a peu Nicolas a eu un an de plus.

Le temps ne fait pas dans la dentelle.

En cadeau il a reçu (notamment) cette très belle pendule forgée à la main. Un modèle unique pour lequel il a déjà reçu une offre d'achat d'un milliardaire russe. Mais les cadeaux ne se revendent pas et Nicolas a refusé.

Inexorable temps

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2015

Fraîchement sortie des presses, voici la nouvelle étiquette de "L'ENFANT TERRIBLE" 2014, elle est signée Jules maillard (no-brushing).

Ce sale gosse, on l'adopte les yeux fermés !

Nouvelle étiquette

Voir les commentaires

Rédigé par Balthazar

Repost 0