Portes ouvertes et bouchons tirés ce week-end

Publié le 19 Mai 2013

Portes ouvertes et bouchons tirés ce week-end

Voilà l'occasion de goûter en avant-première des flacons qui sont appelés à de belles destinées et qui feront naître de bons plaisirs. On les croisera bientôt sur la table des amoureux, et sur celles des amis, comme sur celles des repas dominicaux ou des grandes fêtes familiales. D'autres seront aussi pieusement placés dans des caves réputées.

Le clos des Treilles 2012.

Sa belle couleur de jeune fille annonce la vivacité et l’espièglerie. La fraîcheur joyeuse et le rire clair. Pas faux! L'attaque est franche, nette comme un bisou plaqué sur la joue. Le nez développe des parfums briochés, vous savez, ceux des matins paisibles d'été sur une terrasse encore silencieuse. Mais le vin en bouche, vous voilà soudain réveillé par une belle vigueur qui donne à goûter des saveurs d'agrume, et très exactement un petit goût de pamplemousse mutin qui s'achève sur une belle, et noble, et délicate amertume.

100% chenin.

Le poil de la bête 2012

Lui, c'est le garnement de la bande, un petit turbulent et un farceur. On ne peut qu'aimer son esprit frondeur. Il fait croire qu'il ne tire pas à conséquence, que c'est un "vin de soif" comme ça, à boire après une pétanque sous parasol. Moi je veux bien, mais je sais que ce gosse a des tendresses d'enfant au réveil de la sieste. Il est beaucoup plus qu'un vin de voisins de camping, c'est un vin ami.

Il a un nez d'herbe coupée et a le goût des promenades estivales. On ne peut pas se fâcher avec un vin pareil.

Cépage : gamay. Pas de soufre.

L'enfant terrible 2011

On l'attendait celui-ci avec sa nouvelle étiquette. L'impertinent est toujours de belle lignée ! On le croirait ombrageux, non il est généreux, mais il ne veut pas le montrer. L'esbroufe n'est pas son genre.

Il aime vous glisser du poil à gratter dans le col et vous tenir la main en même temps avec une sincère tendresse. Quel sale et quel adorable gosse. Il a le nez de feutre, vous savez de ces grosses étoffes moelleuses qui gardent dans leur âme une sauvagerie de bête. En bouche le voilà massif, toujours large d'épaule et nerveux, comme un pilier de rugby par exemple. Et puis arrivent des saveurs salines et d'encre, Une belle acidité en fin de bouche. Ce vin fait penser à un notaire, sérieux, honnête,bedaine bourgeoise qui aurait des désirs de saltimbanques ou de tziganes , du goût pour la liberté grande. Merveilleuse alliance des contraires qui y se fondent, se confondent, pour inventer un vin hors des sentiers battus.

Cépage : cabernet franc. Pas de soufre

Texte : Absalom

Photos : Apache

Le clos des Treilles ouvre ses portes pour dégustation et plus samedi 25 mai de 15 à 22 h et dimanche 26 de 10 à 18 h.

Clos 2012

Poil de la bête 2012

Et... Enfant terrible 2011

Repas samedi soir et dimanche midi (20 € avec le vin).

Réservation : 06.24.63.20.75

Portes ouvertes et bouchons tirés ce week-end

Rédigé par Absalom/ Photos : Apache

Repost 0
Commenter cet article

windows 8 problems 09/05/2014 14:18

I always go through the shares of this wine yard and wine maker with much enthusiasm. Wine is one of those necessary components to make our life more cheerful. It is good to know about various events regularly organized by you.