Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.

Publié le 27 Mai 2013

Les portes ouvertes se sont fermées au Clos des Treilles dimanche soir. Quand le Clos s'ouvre d'ordinaire on ne s'ennuie pas. Les bonnes habitudes restent vivaces dans le "Reau-Land", elles ont même été rafraîchies.

Tout a commencé par le montage d'une yourte.

_Comment que dites-vous? Oui, oui, si vous voulez une yourte au parfum de Pompois...

La yourte, c'est cette maison ronde que les voyageurs utilisent dans les contrées lointaines, exotiques, venteuses et parfumées. Mais ce n'est qu'en soirée que nous avons commencé à voyager, en ouvrant les flacons de Nicolas. C'est alors que nous avons abordé de beaux rivages et que nous avons entendu les grelots des lascives danseuses.

_ Comment ? Il n'y avait pas de lascives danseuses? Ah ? Il me semblait pourtant. Mais ce qui est sûr c'est que nous avons voyagé dans de délicieux espaces entre la fraîcheur des brises marines et le souffle capiteux des déserts épicés. Je me souviens avoir croisé une derviche tourneur. Comment ? Il n'y avait pas de derviche tourneur ? Ah bon... Première nouvelle, c'est donc la terre qui devait tourner sur son axe, ça... vous ne pouvez pas dire le contraire... Ah ! Et toc! Ensuite un phénomène céleste s'est produit : la nuit est apparue entourée d'une ronde d'étoiles très lumineuses. Comment? C'était le jour qui se levait dans la yourte illuminée d'ampoules... Ah bon...

Ci-dessous le diapoarama

Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.
Quand le clos s'ouvre, d'ordinaire on ne s'ennuie pas.

Rédigé par Absalom/ Photos : Apache

Repost 0
Commenter cet article