Le dessous du dedans

Publié le 6 Février 2013

On vous dit ici les mystères des vins, ses effluves gracieux, ses saveurs divines, ses perfections ici-bas ; mais savez-vous, le monde est ainsi fait qu'il est dans la dualité. Le plaisir assouvi il reste son enveloppe abandonnée.

Ne passez pas votre chemin, et regardez avec compassion ces amas de flacons. Ils furent durant des mois les complices patients de ces cuvées que vous baisâtes d'une lippe goulue, et durant quelques minutes des amis chaleureux offrant ce qu'ils avaient de plus précieux à votre avidité. Pour votre contentement ils se sont sacrifiés. Chers flacons je vous salue !

Le dessous du dedans

Rédigé par

Repost 0
Commenter cet article